OPINIONS/La Face cachée des journaux privés au Cameroun

kiosque

 QUE RESTE-IL DE LA PRESSE ECRITE AU CAMEROUN?

 

    Journaliste   Indépendant

Journaliste
Indépendant

Professionnels en communication, distributeurs, lecteurs… Tout le monde en convient « La presse écrite privée se meure avec la montée en puissance du gratuit et des journaux sur le web » Des informations n’ont plus leur impact traditionnel, ne dégagent plus le sensationnel ni n’entretient plus l’engouement à cause des journaux gratuits qui fourmillent dans des zones stratégiques en période de pointe avec des titres parfois identiques mais dont le fond est parrainé par une source, par une idéologie que seule le comité de rédaction est sensé avoir les tenants et les aboutissants.   Dans le monde de la distribution, forcément ce phénomène ne passe pas inaperçu. Une preuve qui fait confirmer les méventes et la chute des grands groupes tels LeMonde, Figaro… Comment des réseaux sociaux, des sites internet arrivent à produire des effets, à mieux faire vendre leurs produits à prix cassés, dont les publicités sont mieux élaborées et facilement accessibles? L'EXCELLENCE                                                           Tout part du fait que la presse écrite n’a pas du tout innové au lendemain des révolutions qui ont transformé la physionomie du monde politique. Comme quatrième pouvoir, la presse privée est restée de tout temps orpheline à cause des intérêts qu’elle est sensé protéger pour sa survie. et notamment la qualité. Alors fait on vraiment des bonnes affaires ? Que dire du système quand l’éthique, la déontologie et le professionnalisme ne sont plus d’actualité? Que dire

Authors
Top