FOCUS/ Savimbi cannibale? L’Entreprise Américaine condamnée à verser un Million d’Euros aux Fils de Jonas Savimbi pour avoir dépeint son image

Jonas Savimbi
Leader de l'UNITA

En France, Activision est poursuivie par trois fils de Jonas Savimbi vivant à Paris. L’ancien dirigeant de l’UNITA un mouvement armé angolais crée dans les années 66 pour la libération de l’indépendance totale de l’Angola.

      Jean Pierre Etaban     Journaliste Indépendant

Jean Pierre Etaban
Journaliste Indépendant

Call of Duty Black Ops Sorti en 2012,  est le neuvième chapitre de l’une des séries les plus populaires en circulation publié par Activision Blizzard. À l’époque, en seize jours après son lancement, a rapporté plus d’un milliard de dollars sur 24 millions d’exemplaires. Dans ce jeu, il n’y a pas que Jonas Savimbi, mais aussi  Panaméen Manuel Noriega et son ancien chef de la CIA David Petraeus. Les deux personnages principaux, appartenant aux forces spéciales américaines, qqui sont allés en Angola pour libérer leurs camarades en captivités et abandonnés par la CIA. Ici ils sont entrés en contact avec Savimbi.

Jonas Savimbi est apparu en particulier dans une scène de guerre. Il a conduit les troupes sur le front tenant un lance-roquettes et une machette, tout en hurlant debout sur un camion-citerne comme un fou assoiffé de sang. Pour ses trois enfants ce scenario sur leur père est «scandaleux», il est dépeint comme « un cannibale » qui veut tuer à tout prix tout le monde.

  Jonas Savimbi Leader de l'UNITA

Jonas Savimbi
Leader de l’UNITA

Jonas Malheiro Savimbi dans la réalité était un chef nationaliste angolais. Né en 1934 dans la province de Moxico et issu de l’ethnie ovimbundu, Il a été le fondateur du mouvement politique et militaire angolais, l’Union Nationale pour l’Indépendance Totale de L’Angola (UNITA) créée en 1966 pour se joindre au Front National pour la Libération de l’Angola (FNLA) et le Mouvement Populaire pour la Libération de l’Angola (MPLA) dans la lutte contre la domination coloniale portugaise.

Jonas Malheiro Savimbi fit ses études primaires et une partie des études secondaires dans des écoles de l’IECA,  et fréquenta ensuite une école catholique à Huambo pour obtenir la reconnaissance officielle de ses études. En 1958,  Savimbi obtient une bourse d’étude américaine, afin de continuer ses études secondaires à Lisbonne où il devait ensuite entrer en faculté de médecine.

Le destin décidera autrement. Empêche d’entrer à l’université au Portugal, il prend contact avec un groupe d’étudiants angolais qui se préparait à organiser un mouvement anti-colonial et discutait sérieusement sur les possibilités de lutte pour l’indépendance de l’Angola. Le groupe finit par attirer l’attention de la police politique, de sorte que Jonas Savimbi fuit clandestinement du Portugal et trouva réfuge en Suisse où un réseau de protestants lui obtint une nouvelle bourse d’études.

En Suisse ses études secondaires reconnues, il étudia les sciences politiques à Lausanne et obtient une licence en sciences politiques. Ce qui lui permis de renforcer son ambition a s’ interesser a la politique et lutter pour la liberation de son pays l’Angola.Savimbi

Après avoir reçu une formation politique et militaire dans la Chine communiste de Mao Zedong , il milita au sein du Front National de Libération de l’Angola (FNLA) de Holden Roberto qu’il quittera en 1966, puis fonda l’UNITA dès son retour en Angola, et sur la scène politique angolaise il était l’opposant principal du Mouvement pour la libération populaire d’Angola (MPLA) d’inspiration marxiste.

Jonas Malheiro Savimbi est mort à l’âge de 67 ans en 2002. Il a passé environ vingt-sept ans de rébellion et a menéune longue guerre civile soutenu par Cuba et l’Union soviétique contre le Gouvernement angolais du Mouvement populaire libération de l’Angola (MPLA) soutenu par les Etats-Unis et ses alliés.  500 000 morts, 4 millions de déplacés et 100 000 mutilés est le bilan de la longue guerre civile qu’à connu l’Angola . Savimbi 2

Le scénario mis en jeu par Activision, Inc. est une entreprise américaine de développement et d’édition de jeux vidéo, créée en 1979 dont le siège social est à Santa Monica en Californie (Etats-Unis) avec pour PDG  Eric Hirshberg, Cet éditeur américain a annoncé dans des communiqués un «  »Line-Up », une sélection de jeux accessibles au grand public avec des personnages pas ordinaires, lesquels figure en bonne place celui de Jonas savimbi, un mythe, un héros au lendemain des indépendances des pays Africains. 

Pour Activision Savimbi in Black Ops II  présente un leader politique angolais qui a dirigé l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (UNITA). Qui lutta contre les Portugais dans la guerre d’Indépendance d’Angola dans les années 1960 dans le cadre du FNLA. Plus tard devint l’un des membres fondateurs de l’UNITA formation qui soutint 26 années de guerre civile angolaise. Il apparaît dans Call of Duty: Black Ops II et est présent lors des flashbacks de l’Angola en 1986 pendant la guerre civile angolaise, où il aide Alex Mason et Jason Hudson pour trouver les disparus Frank Woods.Savimbi 6

Il apparaît dans « Victoire à la Pyrrhus », où il dirige ses forces de l’UNITA contre les forces du MPLA. Il encourage constamment ses hommes de tuer autant de soldats du MPLA que possible. Une fois que les forces du MPLA sont dispersés, Hudson arrive avec un hélicoptère sur le champ de bataille. Savimbi donne alors intel sur l’emplacement et les points de Wood Hudson et Mason dans la bonne direction.

Savimbi apparaît tout au long de cette scène criant à tout vent avec un MM1 Lance-grenades, une arme spéciale disponible pour une utilisation en mode Call of Duty.

Selon les enfants Savimbi, leur père serait dépeint comme un «barbare» hurlant comme un fou avec un MM1 Lance-grenades à la main avide du sang, et exigent un million d’euros de dommages. Le jeu vidéo se produira en France, à Paris exactement. Le tribunal de Nanterre, selon certaines sources donne déjà raison aux héritiers de Jonas Savimbi et rendu publique par leurs avocats Carole et Etienne Enfert Kowalski qui soutiennent que Jonas Savimbi méritait mieux par rapport à l’image décrit dans la vidéo.

 

 

 

Authors
Top