ECONOMIE/ Que reste-t-il des grands chantiers annoncés par le crédit Foncier du Cameroun?

QQQ 2

LE DÉFICIT DE LOGEMENTS AU CAMEROUN

Jean Pierre Etaban

Jean Pierre Etaban
Journaliste Indépendant

Le Crédit foncier du Cameroun créé le 13 mai 1977 par décret présidentiel pour répondre aux besoins croissants de logements au Cameroun a soufflé sur sa 39è bougie sous l’égide de son nouveau Directeur général Jean Paul Marie Missi.

Les efforts fournis par le Gouvernement pour maîtriser les besoins notoires des populations en matière de logements

Jean Paul  MISSI

Jean Paul MISSI
DG du Crédit Foncier

sont visibles malgré que la question reste encore toute entière. Il est évident que la politique de logement jusqu’ici pratiquée au Cameroun est loin de produire des effets positifs et demeure toujours tributaire ce qui n’éloigne pas le spectre de déficit. Il est essentiel de noter que depuis quelques mois un certain dynamisme engagé par les Camerounais du secteur privé  de la Diaspora est mis sur pied pour soutenir par des capitaux privés un certain nombre de projets dans le secteur immobilier afin de booster les mentalités et encourager ce secteur à éclore. Les indicateurs liés à cette initiative permettent de croire que l’Etat ne sera plus seul dans ce secteur d’activité. Il s’agit maintenant de libérer les espaces pour une meilleure compétitivité.

Il est important de ne pas se hésiter de voir les choses en face: Le déficit de logement est vraiment criard dans les grands centres urbains au Cameroun. Et les procédures de cession encore indécis ni tient pas compte du niveau de financements des ménages qui sont moins outillés pour s’offrir un logement dans les conditions actuelles imposées.

La politique de logement au Cameroun n’a pas encore véritablement pris son essor. Après 39 ans d’existence du Crédit Foncier aucun projet d’envergure, aucune impulsion aux investissements publics n’a été observée dans nos villes. Malgré la croissance démographique dans les zones urbaines les seuls réflexes du Gouvernement se sont le plus faits plus ressentir dans élaboration des plans d’urgence quand il s’agit des inondations ou des catastrophes naturelles. Plus loin le pouvoir d’achat d’une grande partie de la population d’environ 40% et sans emploi est nul. Ce qui lui permet d’être moins outillée pour s’offrir un logement décent
QQQ

Mais comme il n’est jamais trop tard pour bien faire,  les nouveaux défis auxquels s’est engagé par Jean Paul Missi et son équipe rassurent. Nous espérons que la nouvelle impulsion apportée depuis sa nomination à la tête du Crédit Foncier  permettra à cette structure de jouer pleinement son rôle dans le contexte actuel des choses.

Le chantier prioritaire du Crédit Foncier du Cameroun reste et demeure l’accompagnement du projet de construction des 10 000 logements sociaux suivi de celui de l’aménagement des 50 000 parcelles constructibles. Tout est mis en œuvre pour la finalisation de ces projets. Espérons que les beaux jours sont devant nous.

Africa Media7

Africa Media7

Authors
Top