PORTRAIT/ Cameroun: Un regard sur un Journaliste chevronné nommé Paul Celestin Ndembiyembe Bakoume

Paul Celestin Ndembiyembe Bakoume un nom qui longtemps collé à des Edito du très célèbre journal national Cameroon Tribune est né le 24 septembre 1952 à Ekondj par Ndikiniméki dans le département du Mbam-Inoubou, Région du Centre.

Il fait ses études secondaires au Séminaire Sainte Thérèse de Mvolyé à Yaoundé, où il obtient son Baccalauréat série A2. Puis en 1972 à 1975 il suit un programme de journalisme à l’ESIJY de Yaoundé.

Le diplôme de journaliste en poche il travaille comme Chef Bureau des Sports de 1976 à 1978 puis Chef du Service de la rédaction de langue française de 1978 à 1980. Il se rend ensuite en France pour préparer un Doctorat de 3e cycle en Sciences de l’Information et de la Communication. En 1985, il est intégré comme enseignant de l’ESSTIC. Dans la même année il est nommé Directeur des Rédactions à Cameroon Tribune. En 1988 il assume les fonctions de DG adjoint à la SOPECAM. 

Paul Celestin NDEMBIYEMBE

Paul Celestin NDEMBIYEMBE

Il est nommé DG de la SOPECAM en 1993 poste qu’il occupera pendant i (06) ans. Ses successeurs à ce poste avaient pour nom: Jerôme MVONDO (1999-2002) et de Marie-Claire NNANA et ses prédécesseurs: Joseph Charles DOUMBA (1988-1993), Henri BANDOLO, Joseph ZAMBOU ZOLEKO, Florent Eily ETOGA.

Au plan politique, Paul Celestin Ndembiyembe Bakoume est membre suppléant du Comité Central du RDPC depuis le premier congrès ordinaire du parti en 1990. De 2002 2007, il est député à l’Assemblé Nationale du Mbam-Inoubou. Son parcours et son engagement politique est une preuve qu’il s’est inscrit dans le cercle très fermé des acteurs publics dont l’unique objectif qui compte est le rayonnement du Cameroun sur tous les plans.

Pr Paul Célestin Ndembiyembe Bakoumé cet enseignant à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic) notamment Coordonnateur des Master et de l’école spécialisée de journalisme, est une personnalité ressource du RDPC avec un actif positif bien que parfois l’on traduit son dévouement au travail comme un sacerdoce.

Il poursuit sans relâche son militantisme au sein du Rassemblement  Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) le parti au pouvoir et participe d’une manière directe à de multiples forums pour défendre le métier du journaliste qui répond à l’éthique et au respect des normes de l’art. Dans son contexte la communication est un axe qui s’engage à montrer, du point de vue épistémologique et disciplinaire, comment les sciences de l’information construisent leur propre trajectoire de recherche tout en restant ouvertes et réceptives aux autres domaines de connaissance.

 

 

Authors
Top