FOCUS/ Les promesses de campagne du Général Pierre Semengue sur le football professionnel au Cameroun sont-elles réalistes ou utopiques?

Le Général Semengue
Jean Pierre Etaban Journaliste Indépendant

Jean Pierre Etaban Journaliste Indépendant

Nous sommes à la veille d’une élection, les candidatures à la tête de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC) sont connues. Il s’agit du Général Pierre Semengue le Président du LFPC sortant et de Franck Happi  le Président du Conseil d’administration de l’Union Sportive de Douala . Chacun des deux candidats affiche sa sérénité et son engagement pour l’élection prévue le 28 juillet à 10 heures à l’hôtel Mansel à Yaoundé. 

Par des médias interposés, les candidats affichent leur volonté de diriger les instances de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun. Le plan de campagne du Général Pierre Semengue est connu. Franck Happi quand à lui, lors de sa dernière conférence de presse continue à créer le suspens, il avoue attendre  le moment opportun pour dévoiler son projet.

Selon certaines indiscrétions M. André Noel Essian le Président de la Colombe et le PCA de la Panthère sportive du Ndé Le président Zacharie Wandja ont annoncé leurs supposées démissions et se sont rangés du côté du Président sortant le Général Pierre Semengue qui selon eux est le candidat qui a un programme très ambitieux et a l’expérience requis pour réussir à mettre sur pied le Football professionnel au Cameroun.

S’agissant de l’expérience incontestablement le Général Pierre Semengue est connu dans le milieu du football Camerounais. Il a passé plus de 15 ans comme Président du Tonnerre Kalara club de Yaoundé(TKC). Il a remporté avec le TKC une coupe de vainqueur de la ligue des champions, quatre coupe du Cameroun, cinq fois champions du Cameroun.

Franck Happy

Franck Happy

Le Général Semengue

Le Général Semengue

S’agissant de son de sa campagne, sa feuille de route est connue : En priorité il souhaite vendre l’image du football Camerounais aux Entreprises. Une circulaire a déjà été lancée par le gouvernement pour permettre au GICAM de sensibiliser les Entreprises installées au Cameroun de participer à hauteur de 0,5% de leur chiffre d’affaires au financement du football professionnel au Cameroun.

Une somme qui leur sera directement exonérée sur la décompte de l’impôt sur la société(IS) par la Direction des Impôts. Le Général Pierre Semengue à travers son programme de campagne a déjà estimé son budget de fonctionnement pour construire des infrastructures et animer les différents championnats. Il compte recouvrer une rondelette somme de 120 Milliards de Francs CFA pour mener à bien son projet.

le Général Pierre Semengue entend par son projet mettre en chantier 25 stades sur toute l’étendue du territoire avec   5 stades de 15.000 Places chacun, 10 stades 10.000 Places chacun, 10 stades 5.000 Places chacun. Il entend aussi renforcer les championnats Minime, Cadet, Espoir, Junior, Senior et modifier la loi de 2011 afin de permettre aux joueurs, aux encadreurs, aux promoteurs du football d’avoir une présence participative dans l’animation du football.

Le Général Pierre Semengue se donne 3 ans pour réaliser son projet s’il est élu. Un projet que d’aucuns qualifient déjà d’utopique.

Franck Happy

Franck Happy

Le football professionnel n’est pas chose facile avoue-t-il: « Pour mettre sur pied un championnat professionnel au Cameroun il faut penser aux infrastructures de base pour chaque équipe: Un stade d’entrainement dans les normes, un siège, Une infirmerie, un centre de formation, un conseil d’Administration qui veille au statut de recrutement des joueurs réglementé par les textes de base de la Ligue… ».

Le Général Pierre Semengue a pensé à l’animation du football des plus jeunes dans plusieurs championnats: Cadets au niveau Départemental, Juniors au niveau des Régions pour cela il faut des stades éclairés et entretenus. Il compte aussi instaurer la Coupe de la Ligue et la Super Coupe. Tout cela pour entretenir un rythme des matchs dans toute la République et encourager le grand public à s’intéresser encore plus à leur sport préféré.

Jean Pierre Etaban

Jean Pierre Etaban
et Tombi a Roko Président de la Fecafoot

A quelques jours des élections il y a lieu de constater que Franck Happi hésite encore à convaincre avec son projet tant attendu et le déficit d’informations qui caractérise sa campagne devient de plus en plus évident malgré l’annonce de sa feuille de route qui s’intitule sur cinq grands axes : les joueurs, la ligue, les clubs, les arbitres et la compétition. Nous espérons qu’il se penchera par la suite à la présentation des moyens de financement qui reste le nœud du lancement du projet. Le Cameroun manque cruellement d’infrastructures pour un championnat professionnel. A cela , le Général Pierre Semengue a pris une avance considérable en matière de présentation de son projet adressé aux 35 votants prévus pour élire le futur Président de la Ligue du Football Professionnel du Cameroun. Nous espérons que Franck Happi aura le temps de convaincre d’ici là et que le vote se déroulera dans les bonnes conditions de la transparence afin que le meilleur gagne.

Vive la démocratie. Vive la République du Cameroun

Authors
Top