Media7Sport/ L’équipe des Lions Indomptables du Cameroun: Mission accomplie?

vl

ac-3Ils s’étaient promis de faire le plein à domicile dans ce mini-championnat. Pourtant, dès le premier match, les Algériens se sont pris les pieds dans le tapis.

Certes, le résultat concédé (1-1) n’était pas catastrophique mais vu l’équipe qu’il y avait sur le papier il y avait clairement de la place pour signer une entrée victorieuse. Les hommes de Milovan Rajevac ont même eu la chance de débloquer le compteur rapidement avec un but d’El Hilal Soudani inscrit dès la 7e minute de jeu. Mais, cela n’a pas été suffisant pour emballer le match et dompter les Lions camerounais du Cameroun très galvanisés pour exprimer leur talent comme ce fut le cas des ainés.ac-2

L’attaquant de Dinamo Zagreb a trouvé la faille en profitant d’une déviation d’Islam Slimani à la suite d’un coup franc. Une réalisation qui a donc eu l’effet inverse de celui escompté. Piqué au vif, le Cameroun a bien réagi, dans le sillage d’un Toko-Ekambi très remuant. La bande à Broos s’est bien ressaisie et est revenue au score avant même la demi-heure du jeu. Une percée plein axe d’Egar Salli a déséquilibré la défense algérienne, avant que Benjamin Moukandjo ne profite d’un marquage défaillant de Mehdi Zeffane pour placer un tir du plat du pied dans le petit filet intérieur. Une égalisation méritée

Les Algériens ont manqué d’idées

Après cette piqure de rappel, les Algériens sont repartis de l’avant, mais avec moins de fluidité et plus de précipitation qu’en début de match. Sur les attaques placées, ils n’ont pas pu se montrer dangereux. Le salut aurait pu venir de la solution individuelle avec des tentatives de Riyad Mahrez venues du côté droit, mais les frappes du stratège de Leicester n’ont pas été aussi précises que ses dribbles (32e et 46e). Malgré un schéma en 4-4-2, les locaux n’ont pas été très présents offensivement. Les hors-jeux répétitifs d’Islam Slimani ont aussi freiné de nombreuses montées.ac

En seconde période, la donne n’a pas trop évolué. Le Cameroun a reculé de plus en plus pour essayer de préserver le résultat, non sans s’être créé une grosse opportunité de l’emporter avec une frappe de Vincent Aboubakar, repoussée par Rais Mbolhi (78e). Côté algérien, on a poussé, mais avec un déchet constant dans la zone de vérité. Slimani a été le plus proche de délivrer les siens, mais il a raté sa frappe dans un face à face avec le gardien (53e). Devant cette inefficacité sur les actions construites, Adlène Guedioura a pris ses responsables avec un missile de 25 mètres. Bien essayé, mais non concluant (84e). La série d’invincibilité de Cameroun face à l’Algérie en matches officiels s’est donc prolongé et c’est le Nigeria, vainqueur de la Zambie, qui en tire profit pour s’installer en tête de ce groupe qualificatif.

Goal 9 octobre 2016 23:32

Authors
Top