SOCIÉTÉ/ Association Nikoul: Les Banen de la Diaspora à la croisée des chemins?

nk8

 

Jean Pierre Etaban

Jean Pierre Etaban
Journaliste Independant

Quand on aime sa famille il y a des attitudes à proscrire afin de créer une ambiance qui frise avec l’amour du prochain. Nul n’est indispensable, mais dans le cadre de la famille l’on est toujours heureux de croiser son frère et d’essayer de le comprendre même si  sur certains points de vue parfois conceptuels, discutables il y a convergence. Il est rare de trouver dans ce siècle d’innovations et de rassemblement pour un objectif commun  des gens dont l’immobilisme dans la réflexion et dans l’action reste le menu le plus adapté à offrir ; ces donneurs de leçons ne ratent pas une seule occasion à se mettre en spectacle pour narguer des cœurs sensibles avec des termes incohérents et assourdissants comme pour dire que René Descartes ou Hegel étaient moins outillés en leur temps. C’est dommage, vraiment dommage qu’il existe encore aujourd’hui des gens qui trouvent le cadre familiale comme une plate forme de prédilection pour mettre en exergue leur cynisme à visage découvert  avec un sourire doublé d’une arrogance indescriptible.nk11 Certaines invectives programmées sur l’important sujet de remise des dons à la Commune de Nitoukou prévu par l’Association Nikoul reflète un certain manque de transparence. Et ce sujet interpelle tous les épargnants. Le nouveau bureau a pris acte en espérant que le dénouement de cette affaire sera connu dans les plus brefs délais et que les médias s’en saisiront pour mettre en lumière certains points d’ombre même au niveau du Cameroun. Il est grand temps pour certains de faire une introspection et de se donner à eux mêmes des réponses nk7sur certains manquements ou comportements que les autres n’ont pas pu trouver des mots pour signifier. Il est à saluer la maturité et le bon sens du bureau de l’Association Nikoul à Paris qui a envoyé les Dons à la Commune de Nitoukou et qui a su avec une certaine dose de responsabilité donner la parole à chacun des membres pour pouvoir s’exprimer et manifester son sentiment. Le sujet reste entier et il est judicieux et opportun d’attendre la décision qui sera retenue unanimement. Par ailleurs le diagnostic montre qu’il ne saurait être superflus d’affirmer que la confiance suscitée et entretenue par Mme Ngoué Memi entre les membres après trois séances à son actif est un pari gagné. A cette allure certains éléments structurants pourront redonner confiance et remettre de l’ordre sur les questions de moralité et de discipline. l’Association Nikoul impose désormais sa devise: Le dialogue dans la tolérance.nk10 C’est une qualité sur laquelle tout est mis en oeuvre pour promouvoir une posture participative. Il est vrai qu’une nk9œuvre bien conçue demande un temps de réflexion pour une meilleure assimilation. Toute la confiance est de mise. Avec la participation de tous,  les efforts jusqu’ici consentis pourront être renforcés et  les motivations actuelles permettront de mettre en place une forme de dynamisme dans l’organisation de ce qui pourrait être à court et à moyen terme un  nouvel élan . Le bureau actuel pose des actions visibles et  tente de nouvelles avancées dans l’élaboration des concepts nécessaires pour améliorer les textes de base qui devraient être adaptés au contexte actuel. Et l’un des objectifs principal est de cesser d’isoler les membres les uns par rapport aux autres et de tout mettre en oeuvre pour plus d’actions participatives. Une manière de confirmer que la Famille Nikoul est Une et Indivisible. nk12 La majorité des membres du bureau est galvanisée. Au vu des moyens mis à disposition et du sérieux dans le travail afin de développer une nouvelle approche dans la gestion, de cultiver entre les membres l’esprit de cohérence d’entraide et de partage chaque rencontre est le moment privilégié pour se sentir en famille loin de toute prétention indigeste. Mme Christiane Ngoué Mime la Présidente et l’ensemble du bureau sont conscients des enjeux et l’attitude Zen est leur cheval de Troie. nk17

Authors
Top