CULTURES/ L’artiste compositeur Semouya Lucky inscrit un point d’honneur sur ses 33 ans de carrière musicale.

Sa Majesté Semouya Lucky

Sa Majesté Semouya LuckySa Majesté Semouya Lucky est un noble fils Banen originaire du village Niyoe  Ndikiniméki dans l’Arrondissement de Ndikiniméki, département du Mbam & Inoubou, Région du Centre. Son génie artistique est découvert en 1969 lors d’un concours de musique organisé à l’école CEBEC de sa ville natale où ayant fait l’unanimité du jury a gagné le Prix du meilleur chanteur.

En 1970, une fois de plus son génie le met sur la route du guitariste BALEBOMA Julien qui l’entraîne jusqu’à rejoindre un groupe de musique créé par ce dernier à Somo (toute première paroisse du Diocèse de Bafia) encadré par les Missionnaires. Deux ans plus tard (1972), il rejoint l’orchestre national dirigé par PI Claude NGOUMOU dans lequel se trouvaient le batteur NDJANA Steve et autres icônes de la musique camerounaise d’aujourd’hui. Sa première sortie nationale intervient en 1976 dans un album intitulé «Chérie Emilienne » chanté par deux artistes dont ELANGA Maurice et ZOZO Charmant tous de regrettée mémoire.

En 1977, il est parmi les accompagnateurs de EKO Louis ROOSVELT dans la présentation aux camerounais de son album « Na so a dé ». En 1978, il devient membre de la SACEM. Par la suite, sous la bénédiction de BONDIKOLO Sadrack, NELLE EYUM Charles et François MISSENGO, il est de plus en plus initié dans le rythme du Makossa.

En 1983, il participe à la création de la SOCADRA, puis en 1984, ayant décidé de voler de ses propres ailes, il rentre totalement dans le monde artistique où il produit son tout premier album intitulé «Mukenda pipu ». Le deuxième album intitulé «OWAM » apparait au public camerounais en 1999. Le troisième «MESSECK » apparait en 2003 et le quatrième « Mona Neyack » fait son apparition en 2006. Depuis lors, en plus de l’encadrement de la jeune génération artistique, il créé le Buzz à travers des concerts et des animations géantes.

UN POINT D’HONNEUR SUR LES 33 ANS DE CARRIÈRE MUSICALE

 Sa Majesté Semouya LuckyLa musique reste le moyen de communication le plus adapté de tous les temps. Seule la musique reste un trait d’union  entre le traditionnel et le modernisme. C’est à ce titre que l’artiste SEMOUYA Lucky depuis 1984 se lance dans un vaste chantier pour imposer une expression musicale à ses fans, aux camerounais  et spécifiquement aux Banen partout où ils se trouvent.

C’est dans ce contexte que Sa Majesté SEMOUYA Lucky et son Comité d’Organisation ont choisi de fêter ses 33 ans de carrière artistique pour lancer un message fort de cohésion, d’unité et de paix à tous les compatriotes Camerounais en cette période cruciale  notamment à tous les Banen de tous bords. Il invite également les élites intérieures et extérieures, les Banen de la Diaspora plus particulièrement la Famille Nikoul de France, à privilégier la promotion de  notre peuple  à travers l’art et la culture, lesquels tout peuple qui se respecte trouve ses racines ancestrales. Les hommes, les femmes et les jeunes doivent manifester leurs intérêts à préserver  nos langues maternelles, outil de développement ;

 Sa Majesté SEMOUYA Lucky a choisi de marquer  d’un point d’honneur ses 33 ans de carrière artistique pour promouvoir un  moment de communion entre les artistes de 3 (trois) générations à savoir: le passé, le présent et le futur. Pour lui c’est sa manière de présenter aux yeux du monde ses œuvres immortelles distillées en dialecte qui ne laissent aucun Banen indifférent.

LUK5

Authors
Top