FOCUS/ QUE PEUT-ON RETENIR DE LA SOIRÉE NIKOUL DES BANEN DE FRANCE?

ASSOCIATION NIKOUL

 Jean Pierre Etaban Journaliste Indépendant

Il ne pouvait en être autrement après l’exploit réalisé par les Amazones Banen de Nikoul à l’espace Noisy le Sec ce 11 novembre 20.17.  Les différentes réactions recueillies auprès du public dénotent des avis pour le moins concordants malgré le pari gagné. Le plus probant était la salle archi comble. Moins d’espace pour contenir tout le monde.

Un Coup d’essai un coup de maître dira-t-on sans ambages. Cet événement on ne peut plus anthologique, trop osé pour certains a attiré plus de monde que prévu. Nul ne pouvait imaginer autant de monde. Toute la diaspora  avait répondu présent.

Rosine MEMI

                L’incontournable Rosine Memi

Un tel engouement ne pouvait passer inaperçu. Pour tout dire la fête a été belle et le mérite revient en grande partie au bureau des Amazones, à tous les membres de cette Association notamment au comité d’organisation sous la houlette de son Président Didier Malanga qui a su joindre l’utile à l’agréable.

Avec cet exploit l’Association Nikoul est désormais sortie des chemins battus pour se hisser sur le hit parade parmi les Associations les plus en vue de la Diaspora. Reste maintenant à maintenir la barre haute enfin d’atteindre à moyen terme les objectifs fixés à savoir l’aide aux collectivités  tels que les arrondissements de Yingui de Nitoukou et de Ndikinimeki.

Pour ce qui est du développement de ces localités c’est le lieu de saluer l’idée de ‘intelligentsia Banen de la Diaspora de mettre sur pied un cadre de réflexion pour le développement des différentes municipalités par des actions ciblées.

Carole Bakotto

                                                                             La Diva de la musique Banen Carole Bakotto

Toutefois il y a à noter que l’idée est bonne en soi mais très spéculative au vu de sa quintessence qui s’oriente beaucoup plus dans une démarche prospective si l’on analyse les préoccupations des intervenants décrites par le rapporteur en la personne de Samuel Merous Mben Mben Directeur de Publication du Journal Hebeas Corpus. Il s’est avéré selon une certaine synoptique que Michel Mougnock résident en France, Jonas Beleho de Belgique, Celestin Mbel de Russie, Paul Otam et les autres ont suggéré de transformer cette plate forme des Banen de la Diaspora en une structure légale avec un siège et un bureau ce qui est une bonne chose. Cette rencontre a permis d’échanger sur des sujets importants certes, mais pour le développement des localités concernées  il serait plus judicieux selon certains observateurs d’asseoir une véritable plate forme dont l’objectif principal serait de venir en appui aux Associations déjà structurées pour un accompagnement de proximité.

Selon les mêmes sources le cas des Banen de France revêt une particularité. Les Associations telles que ISSEMOU, COBAF, ELAATAN sont mieux structurées avec en principale NIKOUL.

D’aucuns trouvent que mettre une autre Association sous adjacente serait une manière de se soustraire des objectifs fixés à la base. Pour être plus utile l’Elite Banen de la Diaspora ferait mieux de projeter la politique de jumelage entre les Mairies Européennes et celles de leurs localités pour donner plus d’impulsion à leur démarche pour le développement qui reste et demeure une ambition non négligeable. IL faut en tenir compte.  Il est souhaitable de transformer cette plate forme idéale en une cellule de réflexion ou mieux encore un cadre conseil des projets spécifiques pour accompagner des actions des associations déjà structurées sur des projets appréciables en leur apportant des aides matérielles ou des aides financières spécifiques recueillies auprès des institutions loin de toutes cotisations endogènes recouvrées auprès des associations.

Il y a d’autres qui souhaitent sincèrement que l’Association NIKOUL vitrine des Banen de France dévoile sa feuille de route et crée des commissions en son sein pour un travail de proximité avec ELAATAN, COBAF, ISSEMOU et associe les différents Présidents de ces Associations pour analyser ensemble les situations préoccupantes de l’après fête afin de faire des évaluations sur toutes les projections d’investissements sociales.

Chaque Association est tenue d’apporter des projections d’investissements sociaux à NIKOUL afin que leur commission travaille en étroite collaboration avec les collectivités concernées pour une dotation sur mesure. Il reste maintenant que les fonds spécifiques soient votés pour l’aide aux villages Banen selon l’annonce faite avant la préparation de la soirée Nikoul du 11 novembre . Les différents points seront étudiés en séance plénière et adoptés si possible par le bureau des Amazones qui y attachent un intérêt particulier pour le bien de tous.

C-ONG

            C-ONG UNE LIONNE BANEN ARTISTE CINÉASTE DE RENOMMÉE INTERNATIONALE

Mme Christiane Ngoue Memi la Présidente de l’Association Nikoul a fait l’essentiel, elle a réussi l’exploit de donner à Nikoul toutes ses lettres de noblesse. Elle est consciente des enjeux. Et nous espérons qu’elle sera à la hauteur de terminer son mandat la tête sur ses épaules après avoir apporter des reformes escomptées sur les textes de base et la gestion de dotation de l’Association. Il est important de souligner que malgré le succès les interprétations sont multiples et diffères loin de toute unanimité. A chacun son avis. Ainsi va la vie.

Authors
Top