SCIENCES & TECH articles

SCIENCES & TECH/ Téléphonie: Pour Airtel, l’Afrique reste à la traîne des innovations en numeriques

SCIENCES & TECH/ Téléphonie: Pour Airtel, l’Afrique reste à la traîne des innovations en numeriques

Airtel a annoncé une hausse de 11,5% de ses revenus, à 14,3 milliards de dollars, pour l’année 2013-2014. En revanche, sur le continent africain, ses résultats sont plus décevants. L’opérateur télécom a enregistré un chiffre d’affaires de 4,491 milliards de dollars, en progression de 2% sur un an et a vu ses revenus par utilisateur

HIGH-TECH/ Google au secours de Orange en Afrique sur l’échec en 3G?

Orange un opérateur mobile français installé en Afrique depuis quelques années, a annoncé depuis quelques jours une action de proximité avec Google pour satisfaire un plus grand nombre de ménages et pallier à certaines défaillances en 3G pour occuper la première ligne des marchés à forte croissance. Cette nouvelle politique vise à permettre à la grande masse l’accès à des smartphones à prix bat

HI-TECH/ Des millions de téléphones Samsung Galaxy menacés par une faille de sécurité massive?

LES TELEPHONES SAMSUNG MENCES? Des informations crédibles circulent depuis un certain temps pour vous mettre en garde contre l’utilisation de votre téléphone en tout lieu et à tout moment de la journée. Si vous avez un téléphone Samsung Galaxy, il est potentiellement affecté par une faille de sécurité qui peut permettre à des gens malicieux

Vaccin contre la dengue: Sanofi annonce des avancées

La firme pharmaceutique française Sanofi-Pasteur vient de publier les premiers résultats positifs d’une étude à large échelle menée en Asie. Ce candidat-vaccin contre le virus de la dengue devrait être commercialisé dès l’année prochaine. Dix mille cas on été étudiés en Indonésie, Malaisie, Philippines, Thaïlande et Vietnam. Il s’agit d’un enjeu de taille au regard

RDC: les robots remplacent les policiers à Kinshasa

A Kinshasa, ce sont désormais de vraies stars. Deux robots de 2m50 de haut régulent depuis quelques mois la circulation agitée de la capitale congolaise. Ces automates « 100% congolais » sont photographiés, leurs créateurs interviewés, mais surtout -depuis six mois- qu’ils ont été mis en place à des carrefours agités, ils sont toujours entiers et respectés

Top